Quand ça va pas bien

Étranges dernières semaines. Au bureau s’est devenu malsain. Je m’explique. Il y a plusieurs semaines, pris de panique, mon boss se fait demander par le sien un vendredi, d’aller acheter 5 projecteurs pour un projet spécial. C’est environ 3,000$. N’ayant pas de place sur sa carte de crédit (C’est là que j’ai vu qu’il était un osti de cassé), je me proposai pour aller avec lui et payer le tout. Bien oui, j’ai des points bonis sur ma carte. Pas fou le gars. Ça été remboursé en 2 semaines.

Ledit projet est secret et rush car les projecteurs doivent être installés dans un autre édifice auquel nous louons des étages. Le jeudi d’après, rencontre spéciale de 6 gestionnaires du service à la clientèle à 10h le matin. À midi, nous avions un meeting nous disant qu’il quittait pour 6 semaines pour un projet spécial et surtout, secret! ULTRA SECRET

Nous sommes à la semaine 4. C’est toujours le secret le plus complet. Ils ont signé des document et entente de confidentialité. Il n’y a rien. Aucune fuite.

Pendant ce temps, vous vous imaginez bien que la machine à rumeur roule à 100 milles à l’heure. Durant la première et deuxième semaine, il y avait une rumeur du jour, chaque jour. C’était celui qui trouvait la plus plausible, et le reste suivait et propageaient… C’était presque drôle et triste en même temps.

Durant les dernières flasques de l’entreprise, j’étais au parfum de tout. j’avais des messages, des mots et des emails venant de personnes proches dans l’entreprise qui m’envoyaient des indices ou même carrément la réponse. Cette fois, rien. Nada!

Cependant, il y a 1 semaine, en configurant un Ipad pour une personne des ressources humaines, j’ai été témoin d’un message qui lui a été envoyé. Non pas par email. (J’ai pas fouillé) Le message est arrivé pendant que l’Ipad était en veille. Genre de réglage de marde que les gens ne pensent pas à aller modifier. Notification en tout temps. Appareil ouvert, ou fermé. Bien ça donné que le message parlait d’un impartiteur comprenant 3 lettres et du comment les gens seront transférés. Le tout, dans un paragraphe de 50 mots.

Bonne nouvelle, nous allons garder un emploi. La mauvaise, nous seront payé par le diable. 😦

Ch’suis tellement écoeuré. Écoeuré de cette hypocrisie bureaucratique. Des visages à deux faces qui quelques mois avant, lors de mises à pied massives, nous disaient que nous étions ok pour 2016. Crisse, ça commence mal. Ça commence mal mon maudit menteur!

Étant dans un édifice autre que la majorité des IT (Oui nous avons plein d’édifice), il y a moins de gens déprimé au pied carré. Par contre, il y en a qui croient tellement avoir la réponse. Aujourd’hui c’était l’organigramme. Ahhhh non, nous ne sommes pas dans l’organigramme qu’il disait. Donc, nous n’existons plus. Crisse, ta yeule. Arrête de brailler. Trouves-toi une autre job si tes pas capables de le gérer.

J’ai un ami qui en plus, est en train de divorcer pour la 2e fois en 6 mois. Je pense que j’ai mon quota de problème des méandres des gens autour de moi. Je n’ai pas le temps de penser pour moi. Je le fuis. Comme un lâche probablement. Mais je m’en contre torche. J’affronterai la tempête quand je l’aurai dans la face. Ça donne absolument rien de voir le pire, ne sachant pas ce qui va arriver (même si j’ai une petite idée). Je l’ai vécu, tu fais ton temps, tu cherches ailleurs en même temps si t’es pas content.

Advertisements

One comment

  1. alkygika · March 11, 2016

    Quand ca va ben… Ca va ben 😔 Courage le beauf !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s