Dans mes dents!

Comme un maudit cave, j’ai attendu
Comme un maudit cave, j’ai espéré
Comme un maudit cave, j’ai texté tous les jours
Comme un maudit cave, j’ai attisé le feu

Le temps a accéléré la décision. Le fait de ne pas se voir pendant 1 mois, aura eu l’effet de cicatriser la plaie. Chose impossible quand la plaie est rouverte à toutes les semaines. Pervers d’attendre 1 mois. Sois-tu as encore plus le gout qu’on se revoit, sois-tu te dis qu’avec un mois de fait, le pire est passé. Le pire du sevrage est fait.

À croire que je n’étais pas dans le même processus dans ma tête. Maintenant, je le commence là mon mois. Moi dans ma tête, nous allions encore nous voir pendant des mois pour seulement baiser. Ça vient de finir. Une terminaison sans appels.

Comme un maudit cave, j’ai nourri l’espoir
Comme un maudit cave, je ne l’ai pas vu venir
Comme un maudit cave, je suis frustré contre moi-même
Comme un maudit cave, j’ai de la peine encore

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s