Les boites

Une semaine avant la fin. Une semaine de collocation encore. Les boîtes s’accumulent, les souvenirs disparaissent. 7 ans de vie caché, tassé et enveloppé dans des dizaines de boîtes… Dans des sacs. C’est là que je me rend compte que je vis simplement. Il ne me restera plus grand-chose après. Ma vie est concentrée dans la cuisine et dans mon atelier. Je n’aurai jamais eu autant d’espace de vie.

Je ne le vois pas, je ne le sens pas, je ne le vis pas encore… Ça va donner un grand coup la semaine prochaine. J’ai peur…